Résultat négatif : que faire ?

Quelles solutions en cas de résultat comptable déficitaire

Un résultat net comptable déficitaire implique une réduction des capitaux propres qui figurent au bilan de l’entreprise, il impacte la réputation de la société. Il est donc nécessaire de trouver les solutions adaptées pour en atténuer les conséquences. Quelles sont les mesures à prendre en cas résultat négatif ? Eléments de réponse.

Qu’est-ce que le résultat net ?

Le résultat net ou le résultat net comptable est la différence entre les produits et les charges d’une société à la clôture d’une période d’exercice. Les produits incluent entre les résultats d’exploitations, financiers et d’opérations de gestion, tandis que les charges sont les impôts et les créanciers à payer.

Il peut être positif. Dans ce cas, l’entreprise aura réalisé des bénéfices qui peuvent être distribués aux associés sous forme de dividende ou être affectés à l’augmentation des capitaux propres lors de l’assemblée générale ordinaire annuelle. Les actionnaires peuvent décider de réserver une partie des gains au financement de la société sur le long terme.

Un résultat négatif ternit l’image de marque de la société. En effet, le tribunal du commerce demande aux dirigeants de faire une publication de la perte dans un journal d’annonces légales lorsque les capitaux propres descendent en dessous de la moitié du capital social.

Des astuces pour subsister au résultat négatif

Un résultat comptable déficitaire impacte négativement le développement de l’entreprise. Il existe des astuces pour faire face à cette situation.

L’abandon de compte courant d’associé

Le financement d’une société se fait souvent grâce aux apports des associés. Ces fonds sont des prêts enregistrés dans des « comptes courants d’associés », ils doivent être remboursés aux prêteurs dès que les caisses sont suffisamment fournies pour le faire.

En cas de résultat négatif, les actionnaires peuvent tabler sur l’abandon de compte courant d’associé pour diminuer l’impact de la dette. En effet, l’annulation des prêts va générer un produit exceptionnel à l’entreprise, qui s’ajoute au résultat pour l’améliorer.

La clause retour à meilleure fortune

La clause de retour à meilleure fortune est une parade pour éviter la perte définitive du compte courant d’associé. C’est une technique qui consiste à rédiger une convention qui établit les conditions à respecter pour reconstituer le compte courant afin de pouvoir rembourser les créanciers plus tard.

Contacter un expert comptable

L’abandon de compte courant d’associé et la clause de retour à meilleure fortune permettent certes d’alléger le poids du résultat déficitaire, mais ils ne résolvent pas totalement le problème sur le long terme.

La solution optimale est de solliciter un expert comptable pour détecter la source de la perte et proposer les stratégies idéales pour redresser la situation. Hormis la trésorerie des entreprises, le professionnel conseille les associés et leur donne les orientations personnalisées pour atteindre leurs objectifs.

Contacter un cabinet comptable est une garantie pour la réussite de son projet, puisqu’il propose un accompagnement sur mesure en ce qui concerne les affaires juridiques, comptables, fiscales ou financières liées à l’entreprise.

Un expert comptable accompagne le chef d’entreprise dans le choix du statut juridique en début d’activité, des projets de développement, de la recherche de financement et pendant une éventuelle transmission. En effet, il veille à la réalisation des attentes des dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *