Qu’est-ce que le divorce à l’amiable ?

Dans la majorité des cas, la rupture d’un mariage est la conséquence d’une faute lourde d’un des époux. Cela provoque le plus souvent une procédure assez longue devant le tribunal. En effet, il y a un conflit entre les partenaires et le juge devra trancher l’affaire. Toutefois, il arrive que les époux acceptent de résoudre tout seuls les conséquences du divorce. Il s’agit de la rupture à l’amiable ou par consentement mutuel.

Le rôle d’un avocat dans ce genre de divorce

L’avocat joue toujours un rôle principal, peu importe le type de divorce. D’ailleurs, son concours est obligatoire puisque c’est prévu par le droit positif. Aussi, pensez à bien choisir votre avocat à perpignan pour le divorce. Son aide sera indispensable pour accélérer les démarches administratives. De plus, il pourra aussi donner quelques conseils pour supporter la séparation. Effectivement, il s’agit d’une étape très difficile à passer. Elle est épuisante mentalement et physiquement. L’assistance juridique d’un professionnel est donc indispensable pour éviter les erreurs.

Le divorce par contrat est plus rapide

Sachez que le Divorce par consentement mutuel est vraiment apprécié puisqu’il permet d’accélérer la procédure de séparation. Il faut savoir que dans ce type de rupture, le rôle de la juridiction est assez minime. En ce sens que les époux essayent de régler entre eux les conséquences de la fin du contrat de mariage. Ils établissent un genre de convention qui régit le divorce comme le montant de la pension alimentaire ou encore le partage des biens des époux. Le juge ne fera que constater le divorce.

Quels sont les tarifs d’un avocat pour ce genre de divorce ?

Il est assez difficile de donner un tarif bien précis pour les avocats. Les honoraires sont librement fixés par les parties. Toutefois, voici quelques astuces à prendre en compte pour le cas d’une procédure de divorce. Premièrement, optez pour un avocat qui se trouve dans la ville du Tribunal compétent. Cela permet de diminuer grandement les frais de déplacement du professionnel. Deuxièmement, vérifiez s’il est possible de bénéficier d’une aide juridictionnelle donnée par l’État. Ayez en tête que les personnes avec un faible revenu peuvent prétendre à ce genre de privilèges.

Dans quel cas le juge peut s’immiscer dans le divorce à l’amiable ?

En règle générale, le juge ne pourra pas interférer dans la procédure du divorce par consentement mutuel. Cependant, il faut savoir que si l’enfant du couple veut voir le juge. Ce dernier devra prendre l’affaire en main. Par exemple, si les enfants veulent être avec leur père alors que le contrat de divorce prévoit autre chose. Ils pourront demander au JAF (juge des affaires familiales) de revoir cette partie du contrat.

Dans quel cas doit-on choisir le divorce par consentement mutuel ?

Le divorce par contrat est l’idéal pour tous ceux et celles qui veulent gagner du temps. Selon les statistiques, il faudra compter jusqu’à 1 mois pour que le divorce soit prononcé. C’est assez rapide puisque les divorces pour faute durent environ plusieurs mois. De plus, il faut aussi savoir que l’on peut faire quelques économies en choisissant le divorce par consentement mutuel. C’est pour cette raison que cette mode de séparation est très populaire. Selon les chiffres, le divorce par consentement mutuel représente actuellement environ des divorces en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *