Quels sont les avantages et les inconvénients d’une formation en alternance

L’alternance permet de suivre des études en mêlant théorie et pratique. Longtemps boudée, elle a désormais fait ses preuves en France ; elle peut se réaliser à tout niveau d’étude et pour tout domaine de spécialité. Toutefois, avant de se lancer, il faut savoir que cette voie a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Découvrez lesquels.

L’alternance, pour avoir un pied sur le marché du travail

Les cursus disponibles sont très variés, que ce soit en termes de domaines, de niveaux ou de durées. Les secteurs les plus prolifiques en offres d’alternance sont l’industrie, l’information et le numérique, les banques et assurances ainsi que les autres activités de service. Toutes les filières d’études (écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, universités, formations courtes de types DUT ou BTS) intègrent désormais cette option, de Bac à Bac + 5.

L’alternance permet d’obtenir à la fois un diplôme et une première expérience professionnelle, ce qui orne idéalement un CV.

Il est en effet intéressant pour les entreprises d’embaucher un jeune diplômé qui a déjà une expérience du monde du travail, car il peut être directement opérationnel. Ce côté professionnalisant est l’un des principaux atouts de cette formule. Celle-ci permet, après des études théoriques, de se confronter aux aspects concrets de la profession, de travailler sur des projets réels, tout en accroissant son niveau de qualification. Le jeune étudiant découvre ainsi le monde professionnel, ses relations hiérarchiques comme horizontales et ses processus de décisions. Tout ce qui ne peut s’apprendre dans une salle de classe !
Par ailleurs, le coût des études est entièrement pris en charge par l’entreprise d’accueil ; parfois même, il est possible d’être rémunéré. Enfin, il est possible que l’employeur recrute l’alternant qui a été formé chez lui, une fois son diplôme obtenu.

L’alternance, une voie qui demande motivation, organisation et persévérance

Le premier obstacle auquel se heure l’aspirant-alternant est le fait de trouver à la fois une école et une entreprise prête à l’accueillir. En effet, pour une expérience utile, il ne suffit pas de se rabattre sur les premières venues. Il faut s’assurer que le centre de formation est de qualité. Il faut ensuite démarcher les sociétés proposant des offres correspondant à sa formation, ce qui s’avère parfois un véritable parcours du combattant. Il faut à cet égard se montrer persévérant et entreprenant. Souvent, il est nécessaire de commencer la recherche d’une entreprise partenaire avant même de débuter la formation elle-même.

Suivre une formation en alternance exige une grande endurance. Il faut en effet être capable de suivre les cours, faire ses devoirs à la maison, assurer des journées de travail en entreprise, faire des rapports, préparer ses examens. Le rythme est donc très soutenu, avec quasiment une double vie et donc un double agenda. Pour ne pas être débordé, il faut faire preuve tout à la fois de motivation et de détermination.

Par ailleurs, le statut de salarié impose d’autres obligations que celles incombant à un simple étudiant, en termes de responsabilités, de sérieux ou de contraintes horaires par exemple. Il faudra savoir s’y plier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *