Les inconvénients du métier de coach sportif

coach sportif

Le coaching sportif se pratique en extérieur, à domicile ou dans une salle de musculation. Ce métier offre beaucoup de liberté notamment dans la fixation des tarifs et le choix des clients. Malgré ses multiples avantages, il ne reste pas sans inconvénient. Voici à quoi doivent se préparer les aspirants à ce métier qui semble très attrayant.

Les horaires décalés

femme et homme en fitness

Si vous souhaitez devenir coach sportif, vous devez savoir que le métier nécessite l’obtention du diplôme BPJEPS AGFF Mention D, une licence ou un master en sciences STAPS. Il implique également une grande disponibilité. Vous pouvez être amené à travailler à des heures de repos comme les soirs, les midis et les week-ends. En effet, la clientèle est généralement constituée de personnes travaillant de manière sédentaire et qui ne peuvent se libérer qu’à ces moments. Cela peut avoir des répercussions sur votre vie de couple notamment si votre conjoint travaille à des heures classiques.

Par ailleurs, le métier nécessite beaucoup de temps pour la préparation des cours de coachings, le déplacement ou encore l’apprentissage des scripts. De plus, pour réussir, il est nécessaire d’avoir du réseau, d’être sociable et d’aimer le contact des gens.

Le risque de blessures

Contrairement aux autres métiers, le sport demande beaucoup d’énergie et une grande mobilité. Les risques de blessures pendant les entraînements sont plus ou moins élevés. Il faut vraiment faire attention et contrôler au maximum l’intensité des mouvements pour préserver son corps. Il faut donc posséder de réelles compétences pour vous faciliter la tâche. De même, si les blessures arrivent en dehors du cadre de travail, le professionnel sera obligé de suspendre ses activités ou de venir travailler malgré ses blessures.

Cette situation peut se révéler compliquée à vivre en raison de l’inconfort qu’il inflige. De plus, vous ne pourrez pas bien réaliser les mouvements dans ce cas, ce qui peut compromettre la qualité de votre prestation et faire fuir les clients. Vous subirez alors une baisse de revenus, mais heureusement, vous n’avez pas de charges à payer si vous ne faites pas de recettes. Cela est valable évidemment lorsque vous exercez votre activité sous le régime de la micro-entreprise.

L’irrégularité financière et la durée du métier

Le coach sportif ne perçoit pas un salaire fixe tous les mois. Ses revenus dépendent de ses prestations et du nombre de clients qu’il encadre. Les moments de vaches maigres peuvent arriver et il faut savoir gérer les revenus pour ne pas être en difficulté dans ces cas.

En outre, il n’est pas possible de faire du coaching toute la vie. Avec le temps, les forces diminuent et il faut penser dès maintenant à se recycler au bout d’un moment. Vous pourrez ouvrir votre propre structure ou envisager de continuer dans d’autres disciplines de bien-être telles que :

  • Le yoga ;
  • La sophrologie ;
  • Le massage…

La concurrence

recapitulatif séance musculation

Le nombre de personnes souhaitant avoir une bonne condition physique s’accroît. Avec cette forte demande, les coachs sportifs sont de plus en plus nombreux. Dans un tel environnement de concurrence, vous devez être en mesure de vous démarquer. Apporter quelque chose de plus devient nécessaire pour fidéliser les clients. De plus, vous devrez étudier vos tarifs pour déterminer ceux qui conviennent le plus au développement de votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *