Le surendettement, un problème de plus en plus courant

Nous comptons actuellement plus de quatre millions de Français surendettés. Chaque individu surendetté présente les symptômes du stress. Pour en sortir, les solutions semblent souvent inaccessibles. Cependant, ce n’est pas impossible. Il faut savoir comment procéder et bien choisir la méthode à suivre. Mais avant de chercher les solutions adéquates, le meilleur est toujours de se protéger pour éviter le surendettement.

Le manque de revenu

Une personne est surendettée lorsqu’il est dans l’impossibilité, malgré ses efforts financiers, de faire face à l’ensemble de ses charges fixes courantes de façon durable. On parle ici de loyer, d’électricité, du téléphone ainsi que des dépenses quotidiennes. La personne n’est plus en mesure de rembourser ses dettes avec ses ressources disponibles.

Ce qui est très dangereux avec le surendettement, c’est que c’est l’un des cas les plus persistants qui a tendance à s’aggraver très vite au fil du temps. Si nous nous basons sur le calcul, un particulier est dans un état critique financièrement si le rapport entre ses dettes et le total de ses actifs dépassent les 33 %. C’est le surendettement assuré.

Le surendettement actif et passif

En cas de surendettement, il faut cerner s’il s’agit d’un surendettement actif ou passif. Il est dit passif lorsque celui-ci est lié aux circonstances de la vie qui surviennent indépendamment de la volonté. C’est le type de surendettement le plus courant. La cause est par exemple le chômage, le divorce, un problème de santé grave, un accident, un décès, la monoparentalité, les frais de scolarité, les grosses dépenses imprévues ou encore l’insuffisance des revenus.

Contrairement à cela, le surendettement actif résulte de l’attitude d’une personne face à la gestion de son budget. Pour citer des exemples, il pourrait s’agir de la contraction excessive de crédit, de la consommation abusive, de la dépendance aux jeux d’argent ou encore de la drogue ou de l’alcool. Cette irresponsabilité finit par grever le budget et enferme l’individu dans une spirale infernale difficile à briser.

Éviter le surendettement

Pour conserver une bonne santé financière, il existe des méthodes préventives, des initiatives en tout vent. Puisque la vie est souvent imprévisible, chacun doit se protéger. Premièrement, il faut savoir contrôler ses dépenses. S’il y a possibilité, pourquoi ne pas épargner au maximum pour assurer les dépenses imprévues.

Il est conseillé également de payer ses factures avant la date échéante. Ne prenez pas de crédit si vous êtes facile à la dépense et maniez le crédit obtenu avec beaucoup de précautions. N’oubliez surtout pas d’assurer ce crédit et réagissez au moindre signe de dérapage. En agissant ainsi, vous serez sûrement plus protégé que d’autres du danger.

Sortir du surendettement

Trop tard, vous êtes tombé dans le surendettement. Pour y remédier, il faut avant tout se serrer la ceinture. Réduction du mode de vie, augmentation des revenus au maximum, vente d’objet de valeur, diminution du volume de crédit au programme. L’État va actuellement vers une réforme du surendettement. Nous allons constater ensemble si ces nouvelles mesures seraient bénéfiques pour chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *