Le fonctionnement d’une assurance pour chat

assurance_chat

incombe à son propriétaire de déterminer son budget d’assurance, d’effectuer des devis, de comparer les cotisations annuelles demandées et autres. Il faut savoir qu’il n’est pas possible de faire assurer un chat s’il a moins de 2 mois, et s’il est âgé au-delà de 5 ans, lors de la souscription au contrat d’assurance pour chat.

La pertinence d’une assurance pour un chat d’intérieur

Un chat d’appartement ou un chat d’intérieur a besoin de traitement et de soin médical. Puisqu’il reste presque tout le temps à la maison, il est exposé en permanence aux risques d’accidents domestiques. Ainsi, il peut subit une intoxication par les produits ménagers ou les plantes, se brûler ou encore se couper. Il peut également avoir des problèmes de santé, comme développer des maladies, surtout pour un chat âgé qui a une défense immunitaire revue à la baisse, au fil du temps. Ainsi, il convient de souscrire à une assurance pour chat pour alléger les dépenses y afférentes, qui ne sont point négligeables (frais de vétérinaire, d’hospitalisation, de transport…). Elle permettra de protéger ledit chat en toutes circonstances.

Les conditions demandées par une assurance pour chat

Afin de souscrire à une assurance pour chat, les conditions de base comme l’âge et la vaccination sont imposées. Pour le remboursement, l’assureur peut rembourser jusqu’à 100 % des frais relatifs aux dépenses vétérinaires. Cette prise en charge totale n’est pas obligatoire et peut varier selon la formule souscrite. Pour être certain d’en profiter, il est plus judicieux d’avoir recours à un comparatif d’assurance chat, pour dénicher la bonne mutuelle chat. A noter qu’une bonne assurance peut couvrir les frais liés aux soucis de surpoids, coupures, brûlures, intoxications et autres affections médicales telles que les troubles respiratoires, cardio-vasculaires, voire ostéo-articulaires.

La souscription à une assurance pour chat

Afin de pouvoir souscrire à une assurance pour chat, certaines conditions doivent être remplies. Comme indiqué précédemment, la première condition est liée à l’âge de l’animal. La seconde exigence est inhérente à la vermifugation et à la vaccination. Généralement, ces actions doivent être inscrites noir sur blanc dans le carnet médical du chat, et ne manqueront pas d’être vérifiées par l’assureur. Bref, il est fortement conseillé à tout propriétaire de chat de protéger son animal de compagnie préféré via une assurance chat. Cela lui permettra de fournir à tout instant les soins médicaux nécessaires, sans grever dans son budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *