Externalisation service informatique : avantages et inconvénients

service

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent externaliser leur service informatique. Les progrès réalisés en termes de télécommunication ont permis de rendre l’infogérance plus accessible. Bien que ce mode de fonctionnement offre des avantages sur le plan financier et sur la qualité du service, il dispose également de risques à ne pas négliger.

Les avantages

Pour le bon fonctionnement d’une entreprise, il faut assurer la sécurité et la gestion de son parc informatique. L’infogérance est une solution qui permet de bien maîtriser les coûts en prévoyant toutes les dépenses à venir. Elle permet de faire des économies significatives, entre 10 % et 20 % du budget alloué au poste informatique. Les charges engendrées par le personnel et leur gestion se retrouvent également réduites en faisant appel à un infogérant. D’ailleurs, les entreprises peuvent aisément faire jouer la concurrence grâce à un vaste choix de fournisseurs de services informatiques.

Déléguer son service informatique à des professionnels permet aussi à l’entreprise de se concentrer pleinement sur son secteur d’activité. Vous gagnerez ainsi un temps précieux et une plus grande productivité. Des partenaires proposant des prestations comme la saisie délocalisée disposent généralement de matériels à la pointe de la technologie qui leur permettent de fournir un travail de qualité. La plupart des prestataires en informatique adoptent des horaires flexibles. Certains sont même disponibles 24 h sur 24 et toute la semaine en cas de nécessité.

Les risques

Perdre le contrôle des opérations est le principal risque à éviter lors d’une sous-traitance des travaux avec une société de service informatique. L’entreprise peut se retrouver dans une situation de forte dépendance envers le prestataire, dans le cas où celui-ci emploie des outils très spécifiques. Il est important de garder un certain contrôle notamment sur le volume de tâches confiées à l’infogérant. Dans le cas contraire, l’entreprise aura la mauvaise surprise de recevoir une facture bien salée. La délégation du service informatique entraîne également une diminution des compétences au sein de l’entreprise. Il faut absolument éviter de se laisser séduire par des infogérants qui n’hésitent pas à mentir sur leurs compétences.

Dans le cas d’une sous-traitance de stockage de données, le donneur d’ordre se doit de vérifier la conformité du lieu d’« hébergement ». Plusieurs critères sont à prendre en compte : le respect des obligations légales et réglementaires, en termes de protection des données à caractères personnels, ainsi que les exigences de sécurité de l’entreprise. Pour des raisons financières, il est possible que l’infogérant ne puisse pas garantir la sécurité des données personnelles du donneur d’ordre. C’est pourquoi la pérennité financière du sous-traitant est également un critère de choix important pour l’entreprise qui donne les ordres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *