Construction de charpente, comment procéder ?

Par définition, la charpente est un assemblage de pièces de bois ou de métal. Partie intégrante de la toiture, elle sert de support et de couverture au niveau de la construction. Elle se décline en plusieurs formes en fonction de la région et la couverture choisie.

Quels sont les différents types de charpente ?

Le choix de la technique dans la construction de charpente est défini en fonction du choix du style de la charpente.

Il existe d’abord la charpente dite traditionnelle. En général, la construction de charpente traditionnelle demande l’intervention d’un professionnel. En effet, l’assemblage peut présenter certaines difficultés et les éléments de la construction peuvent être lourds. La charpente traditionnelle est soutenue par les murs porteurs, et sa dimension est fixée suivant la couverture qu’elle va accueillir.

La charpente industrielle est une autre variété de charpente, qui souvent est livrée par pièces. Elle est constituée de pièces de bois unifiées, qui sont reliées par des connecteurs métalliques. Elle prend la forme d’un triangle ou charpente fermette. Généralement, elle est utilisée pour les constructions de style contemporain.

La charpente toit plat est réputée pour être une charpente respectueuse des règles de construction et du principe d’étanchéité des couvertures. Elle repose principalement sur des techniques modernes, dédiées à l’optimisation de l’étanchéité.

La charpente béton est semblerait-il, le type de charpente le plus avantageux sur le marché. De plus en plus, elle est utilisée dans la construction des maisons individuelles. Il s’agit d’un matériel particulièrement résistant, moins cher et plus facile à monter que les autres types charpentes.

Et enfin, la charpente métallique compte parmi les dernières possibilités de charpente, grâce au développement de l’industrie de la sidérurgie. Généralement, elle est dotée des mêmes caractéristiques que celles des bétons armés, mise à part sa légèreté.

Les différentes techniques de construction d’une charpente

À chaque charpente correspond une technique de charpente bien spécifique. En règle générale, la charpente est une technique basée sur le triangle. L’inclinaison qui sera formée par le triangle, associée au concept de la gouttière vont permettre d’évacuer de manière naturelle les eaux de pluie. Elles permettront également d’équilibrer la structure la bâtisse de son ensemble.

Par ailleurs, il est également possible de donner diverses formes à la charpente, à travers les différentes techniques de charpentes disponibles à l’heure actuelle.

La technique de la charpente traditionnelle, qui est jugée comme étant l’une des plus difficiles. En principe, une charpente traditionnelle est soutenue par les murs porteurs. Elle est constituée de bois découpés en grosse section, composée de fermes, de pannes et de chevrons. Il existe plusieurs méthodes de fixations.

Par contre la charpente industrielle ou charpente fermette est facile à installer, car celle-ci est prémontée dans une usine avant d’être livrée. Des calculs précis ont été effectués pour simplifier la construction de la charpente.

Et enfin, des calculs exacts pour définir les charges de la couverture devront être réalisés dans une technique de charpente à toit plat. La toiture plate peut être accessible ou non.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *