Comment protéger votre entreprise des cambriolages ?

Sécuriser entreprise

Les autorités françaises enregistrent plus de 1 000 cambriolages par jour, dont une part importante vise les entreprises. Ces effractions sont souvent consécutives à des pertes matérielles lourdes et quelques fois même des pertes en vie humaine. Il est donc nécessaire pour un entrepreneur de consulter un professionnel capable d’optimiser la sécurité de ses locaux. Quels sont les différents types de protections contre les cambriolages ?

La protection physique

La protection physique est un paramètre très important, dans la mesure où les cambrioleurs accèdent généralement aux locaux des entreprises via l’accès principal. La plupart renoncent très vite à l’opération lorsque ce passage est inaccessible.

Au-delà de la pose de clôture ou d’un portail, il faut penser à mettre en place des plots pour empêcher les véhicules de circuler facilement et un bon éclairage extérieur pour détecter les suspects. Les portes blindées, les rideaux mécaniques et les barreaux au niveau des fenêtres sont indispensables pour décourager les éventuels malfaiteurs.

Certains d’entre eux passent par la végétation environnante pour escalader la clôture, le portail ou les fenêtres. Il faut donc entretenir régulièrement cet espace. D’autres opèrent dans la nuit loin de tout regard. La présence physique peut les dissuader, on peut confier la protection physique de son entreprise à une société de gardiennage qui fait des rondes régulières.

Une autre solution consiste à prendre conseil auprès des forces de l’ordre ou des professionnels de la sécurité.

La protection électronique

La protection physique seule ne garantit pas la sécurité de la société, il faut penser à d’autres plans. Aujourd’hui, la technologie offre de nombreuses possibilités électroniques pour optimiser la sécurité d’accès aux locaux.

Les détecteurs périphériques de mouvements sont indispensables pour contrôler ce qui se passe aux alentours.

Les mesures de protection concernent aussi les voies d’accès et l’intérieur. Les portes doivent être reliées à un système d’alarme qui se déclenche en cas d’accès non autorisé. Ce dispositif doit être connecté à celui de la société d’intervention, pour que celle-ci intervienne rapidement en cas de problème. Aujourd’hui, il y a des modèles de sonnette qui fonctionnent sans électricité.

Une autre alternative consiste à installer des interphones pour contrôler l’accès principal. L’entreprise doit solliciter un expert en sécurité comme Etna Technologies pour définir les points stratégiques d’accès, placer des caméras de surveillance et pour choisir bien d’autres systèmes de protection en fonction des besoins.

La sensibilisation des collaborateurs au bon sens

Malgré la performance des systèmes de sécurité, le cambriolage persiste dans le milieu professionnel. En effet, ces mesures ne garantissent pas la sécurité à 100%. Le chef d’entreprise doit impliquer aussi le personnel à la protection des locaux, c’est-à-dire les sensibiliser à l’ampleur des conséquences d’une éventuelle effraction.

Cette sensibilisation consiste être à vigilant et à adopter des habitudes simples. Les collaborateurs doivent toujours porter leurs badges au sein de l’entreprise, s’assurer de posséder les clés et les badges qui permettent d’accéder aux zones sensibles, fermer les portes et les fenêtres avant de quitter le bureau. Ils ne doivent pas laisser les visiteurs se déplacer seuls au sein de la société sans badge.

Par ailleurs, l’entreprise doit penser à sécuriser des opérations sensibles comme la paie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *