Comment poser un parquet flottant ?

Poser un parquet flottant en bois n’est pas une opération complexe. D’ailleurs, il est possible de le faire soi-même, même sans disposer de connaissances avancées en travaux de bricolage.

Les outils de bricolage nécessaires pour un parquet flottant en bois

Même s’il n’est pas difficile d’installer soi-même un parquet en bois, il est indispensable de se munir de quelques outils de bricolage. En effet, cette opération demande quelques heures de travail, mais ne pas avoir les outils adéquats risque de rallonger considérablement le temps de réalisation, voire même de compromettre le projet. Tout au moins, il faudra une bonne scie de type égoïne ou scie sauteuse pour couper les lames de parquet. Ensuite, il faudra un marteau, une équerre de frappe, une équerre à tracer ainsi qu’une cale de bois à frapper.

Comment poser la première lame de parquet ?

Il faut savoir que la partie la plus délicate dans l’installation d’un parquet flottant est lors de la pose de la première rangée de lames de parquet. Il faudra alors poser la lame à côté du mur, tout en laissant un espace de 8 millimètres. En effet, ce léger espace sera nécessaire pour éviter que le bois ne se gondole lorsqu’il se dilatera. Ne vous inquiétez pas du côté esthétique du parquet par rapport à cet espace vide, dans la mesure où il sera caché lorsque vous aurez procédé à l’installation des plinthes.

Pour éviter que les lames ne viennent se plaquer contre le mur au fur et à mesure que vous ajouterez des rangées de lames, pensez à poser des cales entre le mur et la première rangée : ainsi, vous pourrez assembler les différentes rangées sans craindre que l’espace laissé vide soit supprimé.

cales

Poser les lames suivantes

La suite est beaucoup moins difficile : une fois que la première rangée est posée, il suffit d’encastrer les lames les unes contre les autres. Pour cela, vous vous servirez du marteau. Mais pour ne pas abimer les lames de parquet, pensez à utiliser votre cale de bois à frapper, appelé martyr dans le jargon du bricolage. Donnez des coups de marteau précis mais sans trop forcer, de manière à assembler les lames sans les endommager.

En ce qui concerne la dernière lame, pensez à mesurer l’espace libre entre l’avant-dernière lame et le mur. En effet, vous devrez ajuster la taille de la dernière lame par rapport à cet espace, car les dimensions ne concordent pas toujours.

Sans forcément être un as du bricolage, il est possible de poser soi-même un parquet flottant en bois, en suivant les différentes consignes ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *